CORS AU PIED VOICI 4 PLANTES POUR VOUS EN DÉBARRASSER

Quelle étrange chose que l’hérédité ! Mon père souffrait toujours de cors aux pieds, mais jamais je n’ai eu ce problème. Une fois de plus, peut-être nos différents modes de vie suffisent-il à expliquer cela. Jamais mon père ne se promenait pieds nus ; moi, si.

Quelle étrange chose que l’hérédité ! Mon père souffrait toujours de cors aux pieds, mais jamais je n’ai eu ce problème. Une fois de plus, peut-être nos différents modes de vie suffisent-il à expliquer cela. Jamais mon père ne se promenait pieds nus ; moi, si.
Les cors aux pieds sont des protubérances dures à la surface des orteils dues à un épaississement de la peau. Les cors durs se produisent sur les orteils, tandis que les cors mous surviennent entre deux orteils.

La meilleure manière de les traiter est encore de faire en sorte qu’ils n’apparaissent jamais. Les cors proviennent presque toujours de chaussures trop serrées dans lesquelles les orteils sont à l’étroit, et le frottement provoque une irritation de la peau.

Trop de personnes portent des chaussures trop petites parce qu’elles s’imaginent que cela les rend plus élégantes. À mon avis, c’est une aberration que de se faire souffrir ainsi.

Les plantes au secours des cors aux pieds

S’il vous a été impossible de prévenir les cors, voici quelques remèdes à base de plantes qui pourront vous aider.

Chélidoine (Chelidonium majus).

[rotated_ad]

Partout où j’ai l’occasion de rendre, les herboristes que je tiens en haute estime me parlent de la chélidoine pour traiter les cors. Je vous avoue que je n’ai pas encore eu l’occasion de l’essayer, mais si par malheur je devais avoir un cor, je ne manquerais pas d’y avoir recours. J’ai d’ailleurs mis au point la formule d’un remède à base de chélidoine pour les cors aux pieds.

Figuier (Ficus carica), papaye (Carica papaya) et ananas (Ananas comosus).

Lorsque le roi Salomon eut un cor au pied, ses médecins y appliquèrent un emplâtre de figues ; il s’agit là d’une des rares descriptions bibliques d’un usage médicinal de plantes.

Les figues contiennent des enzymes capables de dissoudre les protéines qui contribuent à dissoudre les excroissances de l’épiderme, en particulier les cors aux pieds. La papaye et l’ananas contiennent le même genre d’enzyme, et ces trois fruits jouissent d’une réputation très ancienne comme remèdes contre les cors et les verrues.

La suite page suivnat

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *